Ensemble, construisons le mécénat de demain !

Profil de Admical Admical Admical, le 23 mars 2017 | 6 commentaires

Bienvenue sur la plateforme de concertation que nous lançons, dans le cadre des élections présidentielle et législatives, pour débattre de l’avenir du mécénat en France et co-construire des propositions avec chacune et chacun d’entre vous.

En France, 14% des entreprises contribuent au financement de l’intérêt général, pour un budget de 3,5 Mds d’euros, principalement dans les secteurs du social (17%), de la culture (15%) et de l’éducation (14%). Et 73 % des chefs d’entreprises et cadres dirigeants sont mécènes à titre personnel.

Chez Admical, association reconnue d’utilité publique créée en 1979 qui développe le mécénat en France, nous sommes convaincus que le mécénat – engagement libre et durable au service de l’intérêt général – est plus que jamais nécessaire dans le monde en crise que nous traversons.

Trait d’union entre les mécènes et mécénés, il permet notamment aux premiers de progresser vers une économie responsable, et aux seconds de développer leurs actions dans un contexte de raréfaction des ressources publiques. Les associations ont besoin du mécénat, qui peut leur apporter des ressources matérielles, un appui humain, une expertise et des réseaux. Les entreprises ont besoin de prendre en compte la voix des associations pour incarner leur responsabilité sociétale, environnementale et culturelle vis-à-vis des acteurs qu’elles touchent par leurs activités, mais aussi de la société toute entière.

Le mécénat permet notamment d’instaurer un dialogue constructif entre les deux, propose une vision élargie du rôle de l’entreprise dans la société et, par la souplesse de ses modalités, favorise les initiatives, l’expérimentation et l’innovation au service du bien commun, au plus près des besoins. Cet échange peut s’enrichir au service d’un territoire ou d’une cause et ainsi réunir un « collectif » de mécènes et d’associations.

Trop souvent – et à tort – assimilé à une niche fiscale, le dispositif incitatif déployé par la loi du 1er août 2003, doit être préservé :  unique au monde, il constitue un pilier incontournable de la générosité en France et est devenu indispensable à la mise en œuvre de nombreux projets d’intérêt général. Il contribue également au rayonnement de la France à l’international. 

Pour défendre, promouvoir et donner plus de force encore à ce modèle, nous vous invitons à exprimer vos attentes et vos solutions. Ainsi, nous apporterons un éclairage collectif au prochain Gouvernement sur cette nouvelle façon de concevoir l’intérêt général, comme un intérêt partagé, dont chacun peut être acteur.

François Debiesse, président exécutif d’Admical

0 commentaire